Le port du masque obligatoire en entreprise au 1er septembre 2020



Afin de limiter la propagation de la Covid-19, le port du masque est renforcé en entreprise.


En effet, Elisabeth Borne, ministre du travail, a annoncé qu'à compter du 1er septembre 2020, le port du masque sera obligatoire dans tous les espaces de travail, à l'exception des bureaux individuels, "dès lors qu'il n'y a qu'une personne présente".


Le port du masque sera donc requis dans les salles de réunion, les couloirs, les vestiaires, cafétérias, les bureaux partagés et les open-space.


Plus question, en revanche, de respecter la règle de distanciation d’un mètre entre chaque salarié dans les bureaux, comme le protocole de déconfinement le prévoyait. Cette contrainte disparaît avec le port du masque obligatoire.


Les employeurs seront chargés de fournir aux salariés les masques, considérés comme des équipements de protection individuelle.


Cette décision s’appuie sur un avis du Haut conseil de la Santé publique en date du 14 août, portant sur la transmission du coronavirus par aérosol.


Le télétravail reste une pratique "recommandée dans les zones où le virus circule activement" si les fonctions le permettent.


L’employeur est toujours tenu de procéder à des nettoyages ou désinfections réguliers des espaces de travail ainsi qu’à l’aération des locaux.


Il incombe donc aux entreprises de faire respecter le protocole. En cas de non-respect du protocole, le salarié s’expose à des sanctions disciplinaires. L’employeur peut, quant à lui, être contrôlé par l’inspection du travail, avant d’éventuelles poursuites en justice en cas de manquement.


Il est indispensable d'en informer les salariés (par modification du règlement intérieur, note interne, par mail, ou autres moyens de communication).


Un nouveau protocole sera publié d'ici fin août.

3 vues