Grève : retard ou absence d'un salarié ; les droits à connaître.

Mis à jour : 23 déc. 2019

Depuis la grève du 5 décembre 2019, la mobilisation reste forte.


Comme il s'agit d'un cas de force majeure, le salarié n'est pas fautif et l'employeur ne peut prendre aucune sanction disciplinaire à l'égard d'un salarié absent ou en retard en raison d'une grève.


En revanche, il peut donc choisir d'effectuer une retenue sur salaire pour les heures non-travaillées par le salarié, sauf en cas d'accord collectif qui prévoit des règles spécifiques. Cette retenue doit alors être calculée proportionnellement à la durée de l'absence.


Vous avez 3 possibilités :


  • Poser un jour de congé, s'il vous en reste et que vous le souhaitez. Votre employeur ne peut pas vous l'imposer.


  • Poser un jour de RTT, si vous en avez, toujours en accord avec votre employeur.


  • Faire du télétravail en accord avec votre employeur. Il ne peut pas vous l'imposer.



Source : cliquer ici



30 vues